Nicolas Le Riche

 Nicolas Le Riche

 

Nicolas Le Riche
Danseur, Chorégraphe, Directeur Artistique

Nicolas Le Riche commence la danse avec Pierre Schwartz à Pontoise durant deux ans. Il entre à l’École de danse du Ballet de l’Opéra national de Paris, où il étudie pendant six années sous la direction de Claude Bessy. Il entre ensuite dans le Ballet de l’Opéra national de Paris où il gravit tous les échelons par concours: Quadrille en 1988, Choryphée en 1989 (1er au concours), Sujet en 1990 (1er au concours), 1er danseur en 1991 (1er au concours). Il est nommé Danseur Étoile en 1993. Danseur de l’ouverture, il travaille avec les plus grands Maîtres classiques ainsi que les grands créateurs contemporains à l’Opéra de Paris et dans les plus grandes maisons d’Opéra du monde (Royal Opera House, Bolshoï, Kirov, Scala de Milan, Royal Danish Ballet, New York City Ballet...)

Répertoire Classique, (les rôles d’Étoiles uniquement) Giselle (Coralli-Perrot), Le Lac des Cygnes, La Belle au bois dormant, Raymonda, La Bayadère, Roméo et Juliette, Casse-Noisette, Don Quichotte (Noureev), La Sylphide (Lacotte), La Fille mal Gardée (Ashton), Napoli (Bournonville), Le Spectre de la Rose (Fokine), l’Après-midi d’un Faune , Till Eulenspiegel (Nijinski), Ivan le Terrible, Spartacus (Grigorovich), Grand Pas Classique (Gvoski), Études (Lander), Suite en Blanc, Les Mirages, Icare (Lifar), Le Train bleu (Nijinska), Petrouchka (Fokine), l’Histoire de Manon (Mac Millan), Eugène Onéguine (Cranko), Cendrillon (Noureev), Marguerite et Armand (Ashton)...

Répertoire néo-Classique

Le Palais de Cristal, Les Quatre Tempéraments, Apollon Musagète, Le Fils Prodigue, Allegro Brillante, Joyaux, Agon (Balanchine), la IXème Symphonie, l’Oiseau de Feu, le Boléro, Serait-ce la Mort?, Symphonie pour un homme seul (Béjart), Le Chant de la Terre (Mac Millan), Dark Elegies, Jardin aux Lilas (Tudor), Le Songe d’une nuit d’été, Vaslaw, Magnificat, IIIème symphonie de Malher (Neumeier), Le Jeune homme et la Mort, Les Forains, Notre-Dame de Paris, l’Arlésienne, Carmen, Le Rendez-vous (Petit), In the Night, Glass Pieces, Dances at the Gathering, En Sol, A suite of Dances, The Four Seasons, Afternoon of a Faun, The Cage, Other Dances (Robbins), Ancient Airs and Dances (Tanner), Sinfonietta (Kylian)...

Répertoire contemporain et création

Wuthering Heights, Les Épousés,(Belarbi), O zlozony / O composite (Brown), In the middle somewhat Elevated, Rearray, Pas./Parts. (Forsythe), Giselle, Appartement, A sort of (Ek), Doux mensonges (Kylian), Attentat Poétique (Larrieu), Ein Herz (Morrris), Amoveo (Millepied), Sylvia (Neumeier), l’Allegro, il Penseroso ed il Moderato (Orlin), Voilà c’est ça (Ullate), Camera Obscura, Le Guépard, Clavigo (Petit), Casanova, Siddharta (Preljocaj), Le Martyre de Saint- Sébastien (Wilson), 14th July (Belingard), Life (Le Riche), Arastre, Rouge Poisson, Le Carnaval des Animaux (Darde), As time goes by (Tharp)...

Les chorégraphes qui créent pour Nicolas Le Riche

Mats, Ek, Jiri Kylian, William Forsythe, Daniel Larrieu, Robyn Orlin, Kader Belarbi, Marie-Claude Pietragalla, Roland Petit, Angelin Preljocaj, Benjamin Millepied, Trisha Brown, John Neumeier, Rudolf Noureev, Russel Maliphant, Jérémie Bélingard, Pierre Darde, Twyla Tharp, Victor Ullate...

Filmographie

Il apparaît dans plusieurs films, dont: Narta (spot publicitaire, 1989), Nicolas Le Riche (de Jérôme Laperrousaz, 1998), Tout près des Étoiles (Nils Tavernier, 2000), Aurore (Nils Tavernier, 2006), Place Stanislas (Jérôme Laperrousaz, 2000), Sur le Fil (Françoise Ha Van Kern, 2009), Le Scaphandre et le Papillon (Julian Schnabel, 2007), Un baiser papillon (Karine Silla-Perez, 2011).