Pablo FERRANDEZ, violoncelle
Credit photo : Christine Bush - CAMI Music LLC

CONTACT

Marina Bower

SITE WEB

www.pabloferrandez.com

Pablo FERRANDEZ

BIOGRAPHIE BIOGRAPHIE

« Il est le plus grand talent de sa génération. Il a tout : technique splendide, profonde musicalité et un irrésistible charisme ». Christoph Eschenbach, chef d'orchestre

Né en 1991 à Madrid dans une famille de musiciens, Pablo Ferrández étudie d’abord la musique avec ses parents. Il est admis à treize ans à l’école de musique Reina Sofia de Madrid auprès de Natalia Shakhoskaya et poursuit sa formation à l’académie de Kronberg avec Frans Helmerson.

Après avoir remporté un certain nombre de concours (2008 – 1er prix du concours de Liezen, 2011 - prix Nicolas Firmenich  du Festival de Verbier - prix Leyda Ungerer du Festival de Kronberg, 2012 - prix Edmond de Rothschild du festival de Gstaad),  il est finaliste du XVe concours international Tchaïkovski, du Ve concours international de violoncelle Paulo et désigné « Young Artist of the Year » par l’ICMA en 2016.

Pablo Ferrández se présente comme un musicien de stature internationale. L’intensité de son émotion et sa personnalité sur scène ont conquis le public du monde entier. Interprète charismatique doté d’une solide technique, il est décrit comme « un soliste inspiré et expressif qui place toujours son jeu au service du compositeur et un artiste d’une humilité sans égale » (Jury du prix Rheingau Festival).

Encensé pour sa musicalité et salué par la critique comme « l’un des meilleurs violoncellistes » (Rémy Louis-Diapason Magazine), Pablo Ferrández se construit une brillante carrière en jouant régulièrement avec des artistes de renoms et les plus grands orchestres de la scène internationales.

Au cours de la saison dernière, Pablo Ferrandez a notamment joué en concerto à la Philharmonie de Berlin avec le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin/Lorenzo Viotti, le double concerto de Brahms avec Anne-Sophie Mutter et le London Philharmonic Orchestra/ Vladimir Jurowksi,  au Maggio Musicale Fiorentino/ Zubin Mehta, avec les orchestres  symphoniques national de la RAI / Andreï Boreïko, national d’Espagne/ Christoph Eschenbach, de Taipei/ Robert Trevino, en tournée européenne avec la Kremerata Baltica et Gidon Kremer et en recital au Théâtre Mariinsky.

Féru de musique de chambre, il est l’invité régulier des festivals de Verbier, Colmar, Santander, Kronberg, Pablo Casals, du Maggio Musicale Fiorentino, des Sommets Musicaux de Gstaad, de La Folle Journée, du Trans-Siberian Arts Festival, du Mecklenburg-Vorpommern, du Piatigorsky International Cello Festival, et du Rheingau Musik Festival.

Pablo Ferrández a enregistré les concertos de Dvorak et Schumann avec l’Orchestre philharmonique de Stuttgart dirigé par Radoslaw Szulc, qui a reçu un immense succès : « Pablo Ferrández est un superbe interprète, le son chaud et son tempérament impulsif, mais raffiné et lyrique, fait de lui l’interprète naturel des concertos de Schumann, avec une élegance mélancolique et une vivacité d’esprit » (Tim Ashley, The Guardian), « C’est dans Dvorak que Pablo Ferrández se révèle » « Il joue avec une intense émotion tout en conservant une liberté et légèreté de jeu. » (Janet Banks, The Strad).
Il a également enregistré des pièces italiennes de Rossini et Menotti avec l’orchestre Kremerata Baltica, preuve de sa forte affinité artistique avec Gidon Kremer .

Parmi les événements marquants de la saison 2017/2018, il fait ses débuts avec l’Orchestre symphonique de Bamberg dirigé par Christophe Eschenbach, avec l’Oxford Philharmonic et Anne-Sophie Mutter sous la direction de Marios Papadopoulos, avec le Konzerthaus Berlin Orchestra/Andrea Marcon, avec le Rundfunk-Sinfonieorchester de Berlin/Thomas Sondergard, avec l’Orchestre philharmonique d’Israël/Vasily Petrenko, avec l’Orchestre philharmonique royal de Liverpool/Alpesh Chahuan, avec le Würth Philharmonic Orchestra/Robert Trevino, le West Australian symphony Orchestra/Joshua Weilerstein, et le KBS Symphony Orchestra/Yoel Levi. Il se produit également à la Tonhalle de Zurich,  au Gewandhaus Leipzig,  au Dresden Festival, au Festival Rostropovich, au Trans-Siberian Arts Festival avec Vadim Repin, au Grant Park Music Festival, et au Jerusalem International Chamber Music Festival.

Pablo Ferrández joue le Stradivarius « Lord Aylesford » (1996), prêté par la Nippon Music Foundation.

La presse en parle :
Pablo Ferrández est le plus grand talent de sa génération et sera l’un des plus grands violoncellistes de notre époque Diapason