RENEE FLEMING, soprano
/ HARTMUL HÖLL, piano

 

A l'affiche à Paris

LE MARDI 10 OCTOBRE 2017   À 20H00

THÉÂTRE DES CHAMPS-ELYSÉES

RENÉE FLEMING                               
soprano

HARTMUL HÖLL
piano
                               


Mardi 10 octobre 2017 – 20h


Johannes Brahms
Ständchen, 5 Lieder, Op.106
Die Mainacht, 4 Gesänge, Op.43
Mondnacht, WoO 21
Da unten im Tale, 49 Deutsche Volkslieder, WoO 33
Meine Liebe ist grün, 9 Lieder und Gesänge, Op.63
Wiegenlied, 5 Lieder, Op.49.
Vergebliches Ständchen, Fünf Romanzen und Lieder, Op.84
 
Jules Massenet
C’est Thaïs, l’idole fragile, Thaïs
 
Gabriel Fauré
Mandoline, Cinq Mélodies "de Venise", Op. 58
Clair de Lune, Op. 46 No 2
 
Camille Saint-Saëns
Soirée en mer, vingt Mélodies et duos: 1er recueil
 
Oscar Straus
Je t'aime quand même, Trois Valses
 
Joseph Canteloube
Extraits des Chants d'Auvergne :
Malurous qu'o uno fenno (Malheureux qui a une femme)
Baïlèro (Chant des bergers de Haute-Auvergne)
 
Egon Kornauth
Extraits de 6 Lieder nach Eichendorff, Op. 37 :
Lockung
Treue
Nachklänge I
Waldeinsamkeit

 
Richard Strauss
Extraits de « Ariadne auf Naxos » :
Wo war ich? Tot?
Ein Schönes war, hieß Theseus-Ariadne
Es gibt ein Reich

 

Le répertoire de l’américaine Renée Fleming est l’un des plus vastes. Elle sait tout chanter et avec quel talent ! Que ce soit Strauss, Mozart, Haendel, le bel canto, les lieder viennois, la mélodie française (de Duparc à Dutilleux), le jazz et même le rock. Une vraie diva assoluta. Pour ce nouveau récital, elle nous entraîne chez Brahms, Massenet (elle qui est l’une des plus somptueuses interprètes de Thaïs) et Cilea (où là aussi peu sont celles à rivaliser avec sa majestueuse Adrienne Lecouvreur). Celle que Georg Solti surnommait affectueusement « double crème » devrait une nouvelle fois ravir le public parisien.

photo : © Andrew Eccles Decca

TARIFS :

5€ 10€ 35€ 65€ 95€ 125€