Evgeny KISSIN, piano
Sasha Gusov - EMI Classics

CONTACT

Vony Sarfati
Marina Bower

PACKAGES PHOTOS

Téléchargement
© Sasha Gusov

Evgeny KISSIN

PIAS MANAGEMENT FRANCE

BIOGRAPHIE BIOGRAPHIE

Evgeny Kissin est sans conteste l’un des plus grands pianistes de notre temps.

Evgeny Kissin commence à jouer ses premières notes et improvise sur le vieux piano familial dès l’âge de deux ans.  A 6 ans, il entre à l’école de musique Gnessine de Moscou et étudie avec Anna Pavlovna Kantor, qui sera son unique professeure. Enfant prodige, il fait ses débuts à dix ans dans le Concerto pour piano K 466 de Mozart et donne son premier récital à onze ans.

A douze ans, il interprète les concertos pour piano de Chopin avec l’Orchestre Philharmonique de Moscou sous la direction de Dmitri Kitaenko. Ses tournées à Berlin, Londres et au Japon en 1986, marquent ses débuts sur la scène internationale. En 1988, il se produit avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin sous la direction d’Herbert von Karajan. En 1990, il fait ses débuts au Royaume-Uni (BBC Proms de Londres) et aux Etats-Unis, avec l’Orchestre Philharmonique de New York sous la direction de Zubin Mehta. Parallèlement, il ouvre, en récital, la centième saison du Carnegie Hall à New York. En 1997, il est le premier musicien de l'histoire des BBC Proms de Londres à être invité à jouer en récital solo au Royal Albert Hall. Il bat un record d’audience en réunissant le plus grand nombre de spectateur jamais réunis aux Proms et gratifie le public de neuf bis. Il effectue le même exploit, en 2002, aux Chorégies d’Orange.

Depuis, Evgeny Kissin se produit sur les plus  grandes scènes internationales (Carnegie Hall, Muzikverein de Vienne, Barbican Center de Londres etc.) Concertiste d’excellence, il joue aux côtés de prestigieux orchestres  (Philharmonique de Vienne, Philharmonique de New York, Concertgebouw d’Amsterdam, Orchestre de Paris, Orchestre Symphonique de la NHK) sous la direction de Claudio Abbado, Vladimir Ashkenasy, Daniel Barenboim, Christoph von Dohnanyi, James Levine, Lorin Maazel, Lawrence Foster, Ricardo Muti ou Seiji Ozawa…

En 2015 il est l’invité de la série Perspective à Carnegie Hall, où il interprète deux récitals en moins d’une semaine. En 2016, il revient aux Etats-Unis avec l’Orchestre Philharmonique de New-York et les orchestres symphoniques de Boston et de Chicago. Il clôture, en outre, la saison 2015-2016 avec l’Orchestre du Met sous la direction de James Levine.

Tout au long de sa carrière, Evgeny Kissin a reçu de nombreux prix : Crystal d’Osaka, Chostakovitch, Triumph, Herbert von Karajan, Edison Klassiek, Diapason d’Or,  Grand Prix de la Nouvelle Académie du Disque en France. En 2006 et 2010 il obtient le Grammy Awards du meilleur soliste instrumentiste et en 2002 le prix Echo Klassik du soliste de l’année. Evgeny Kissin est le plus jeune pianiste à avoir reçu le prix de l’instrumentiste de l’année décerné par Musical America

Evgeny Kissin est Docteur Honoris Causa, de l’Université Hébraïque de Jérusalem (depuis 2010) et Docteur Honoris Causa de la Manhattan School of Music.

Sa discographie imposante, en récital et en concerto, composée d’œuvres de Scriabine, Brahms, Medtner, Stravinsky, Rachmaninov, Schumann, Mozart, Beethoven, Prokofiev parue chez RCA Red Seal, BMG/RCA, Deutsche Grammophon, EMI Classics et Sony, a été couronnée de nombreuses récompenses (Grammy Award, Diapason d’Or, Choc Classica…). 
Christopher Nuppen lui a, par ailleurs, consacré chez RCA Red seal un documentaire The Gift for Music.

Également compositeur, Evgeny Kissin a écrit Le Quatuor à cordes, qui a été créé en 2016 par le Quatuor Kopelman et qui sera interprété en Juillet 2017 par le Quatuor Modigliani.

En 2016/2017 il est en récital et musique de chambre aux festivals d’Evian et de la Roque d’Anthéron. A Paris, il est en récital à la Fondation Louis Vuitton. Il se produit, en outre, à Tel-Aviv avec l’Orchestre Philharmonique d’Israël sous la direction de Zubin Mehta, à Lugano avec l’Orchestre de la Suisse italienne et Vladimir Ashkenazy. Il est également en tournée avec l’Orchestre National de France et avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo et Lawrence Foster.

La presse en parle :
C'est sans aucun doute un pianiste hors norme, un musicien profondément intuitif et doté d'une grande sensibilité.
The New York Times