Dmitri MAKHTIN, violon
© Donald Woodrow

CONTACT

Marina Bower

VIDÉO

PACKAGES PHOTOS

Téléchargement
© Francois Sechet

Dmitri MAKHTIN

PIAS MANAGEMENT MONDIAL

BIOGRAPHIE BIOGRAPHIE

Dernier descendant de l’école de Léopold Auer, Dmitri Makhtin met la virtuosité au service de l’émotion.

Né à Saint-Pétersbourg en 1975, Dmitri Makhtin commence son éducation musicale à quatre ans avec ses parents, tous deux violonistes professionnels, et entre en 1981 à l’école de musique pour enfants surdoués. Il gagne en 1989 le premier prix du Concours des violonistes russes et se produit en récital et en concerto avec les orchestres de St-Petersbourg, Novossibirsk, Sydney, Monte-Carlo et la Haye…

En 1990, il reçoit une bourse de la Young Musicians Foundation et de l’école de musique d’Idyllwild en Californie, puis étudie par la suite avec P. Hirshhorn et H. Krebbers.

Il est lauréat de nombreux concours internationaux : Kloster Schontal, Paganini, Spohr, Tibor Varga, Montréal, Sibelius et Praetoria.

Dmitri Makhtin fait ses débuts en 1997 à Paris avec l’Orchestre Symphonique d’Etat de Russie, sous la direction d’Evgueny Svetlanov, et en 1998 aux USA avec l’Orchestre Symphonique de Cleveland, sous la direction de Leonard Slatkin.

Depuis il se produit avec les orchestres philharmoniques de l’Oural, de Monte-Carlo, de Prague, de St-Petersbourg, de Radio France, de Montpellier, de Hong Kong ; les orchestres symphoniques de la Radio de Suède, de Singapour, de Dallas ; avec l’Orchestre National de Lille ou encore avec les Solistes Européens du Luxembourg ;  sous la direction de  Leonard Slatkin, James de Priest, Sakari Oramo, Alexandre Dmitriev, Jiří Bělohlávek, Jerzy Semkow, Yury Temirkanov, Jean-Claude Casadesus, Alexandre Vedernikov, Evgueny Svetlanov…

Dmitri Makhtin est l’invité régulier des festivals de Saint-Pétersbourg, Lisbonne, Folles Journées de Nantes, la Roque d’Anthéron, Radio France Montpellier, Musique en Côte Basque, Saint-Denis, Salzbourg, Automne en Normandie, Menton… et se produit en récital et en musique de chambre sur les plus grandes scènes internationales : Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Lincoln Center de New-York, Philharmonie de Saint-Pétersbourg, Salle Pleyel et Auditorium du Louvre à Paris…

Il a pour partenaires de musique de chambre Plamena Mangova, Andrei Korobeinikov, Boris Berezovsky, Alexandre Kniazev, Alexei Ogrintchouk, Miguel Da Silva et Renaud Capuçon.

Dmitri Makhtin a enregistré chez Warner Classics, avec Boris Berezovsky et Alexandre Kniazev un album consacré au Trio n°2 de Chostakovitch et au Trio Elégiaque n°2 de Rachmaninov (Choc de la Musique, Gramophone, et Echo Classic Awards), ainsi qu’un album dédié au deux Trios de Mendelssohn (Echo Classic Awards).

En outre, avec ces mêmes partenaires, il a enregistré un DVD des oeuvres de Tchaïkovsky, qui a été diffusé par ARTE et NHK et couronné d’un Diapason d’Or. Son dernier disque, premier volume de l’intégrale des Partitas et Sonates pour violon seul de J.-S. Bach, est paru chez Lontano.

Dmitri Makhtin joue un violon Jean-Baptiste Vuillaume de 1863.

En 2016/2017, il se produit en concerto avec les orchestres philharmoniques de Monte-Carlo et de Marseille, sous la direction d’Alexandre Sladkovsky et de Paolo Arrivabeni ; en musique de chambre à l’Auditorium du Louvre, au Musée Pouchkine de Moscou, à la Philharmonie de Saint-Petersbourg, à la salle Tivoli Vredenburg ainsi qu’aux festivals de PietraSanta et des Folles Journées de Nantes.

La presse en parle :
Succession de virtuosités chantantes, quasi dansantes, voici un violoniste qui a choisi son camp : celui de la musicalité avant la force, la suggestion plutôt que la démonstration ou l’artifice
La Voix du Nord