Vadim REPIN, violon
© Harald Hoffmann

CONTACT

Vony Sarfati
Marina Bower

SITE WEB

www.vadimrepin.com

VIDÉO

PACKAGES PHOTOS

Téléchargement
© Gela Megrelidze
© Gela Megrelidze

Vadim REPIN

PIAS MANAGEMENT FRANCE

BIOGRAPHIE BIOGRAPHIE

La musique est la langue maternelle du violoniste russe Vadim Repin. Il impressionne son public  international par sa virtuosité, son expressivité inépuisable, son jeu d’une incroyable variété de timbres et sa technique magistrale. Cette technique parfaite, ce tempérament fougueux et la poésie de ses interprétations, caractérisent cet artiste hors du commun.

Né en Sibérie en 1971, Vadim Repin commence l'étude du violon à l'âge de cinq ans. Il fait sa première apparition en public au bout de six mois d'études seulement. À 11 ans, il remporte la médaille d'or du Concours international Wieniawski et donne ses premiers concerts à Moscou et à Saint-Pétersbourg. À 14 ans, en 1985, il fait ses débuts à Tokyo, Munich, Berlin et Helsinki, et l'année suivante au Carnegie Hall à New-York. Deux ans après, Vadim Repin devient le plus jeune lauréat du Concours Reine-Élisabeth-de-Belgique, le plus prestigieux et plus difficile concours de violon international.

Depuis, il se produit avec les plus grands orchestres du monde tels que : les Orchestres Philharmoniques de Berlin, d’Israël, de Los Angeles, de New-York et de Saint-Pétersbourg, le NDR de Hambourg, le Philharmonia de Londres, les Orchestres Symphoniques de Boston, de Chicago, de Londres et de San Francisco, les Orchestres de Cleveland, Philadelphie, l’Orchestre de Paris, de la Scala de Milan et l'Orchestre Royal du Concertgebouw. Il collabore avec des chefs aussi célèbres qu'Ashkenazy, Boulez, Bychkov, Chailly, Chung, Conlon, Dohnanyi, Dutoit, Eschenbach, Fedoseyev, Gatti, Gergiev, Jansons, Neeme et Paavo Järvi, Krivine, Levine, Luisi, Marriner, Masur, Mehta, Muti, Nagano, Ozawa, Rattle, Rozhdestvensky, Temirkanov, Thielemann et Zinman.

Il est également fréquemment invité par des festivals renommés tels que Tanglewood, Ravinia, Rheingau, Gstaad, et Verbier ainsi qu'aux Proms du BBC.

Vadim Repin collabore régulièrement avec Nikolaï Lugansky et Itamar Golan en récital. Ses autres partenaires de musique de chambre sont Martha Argerich et Mischa Maisky.

La saison de 2008/09 est marquée par plus de vingt cinq récitals au Festival de Salzbourg, à Vienne, Genève, Londres, Bruxelles, Paris, Luxembourg, Milan, New-York, Washington, Tokyo et dans beaucoup d'autres centres musicaux internationaux. Les autres temps forts de la saison ont été des tournées avec l'Orchestre Symphonique de Londres sous la baguette de Valery Gergiev.

En 2009/10, il se produit avec Riccardo Muti à New-York, Christian Thielemann à Tokyo, avec Riccardo Chailly à Leipzig, en Israël avec Kurt Masur, en Australie avec le London Philharmonic Orchestra et Vladimir Jurowski, acclamé unanimement pour les premières à Londres, Philadelphia et au Carnegie Hall de New-York pour le concerto de violon écrit spécialement pour lui par James MacMillan.

Parmi les temps forts de l'année 2011, nous noterons ses concerts à Rome avec Temirkanov, une série de concerts avec l’Orchestre Philharmonique d’Israël en Israël puis en tournée européenne ainsi que trois concerts pour l’ouverture du Festival Esterházy Palace en Autriche, et trois représentations avec Lang Lang et Mischa Maisky à Madrid, Londres et Salzburg.  

Durant la saison 2011/12,  Vadim Repin sera très présent en France : en récital avec Itamar Golan à la Maison de la Culture d'Amiens et à l'Auditorium de Lyon, en concert à la salle Pleyel avec l'Orchestre Philharmonique d'Israël (Zubin Mehta) et l'Orchestre de Paris (Paavo Järvi), au Théâtre des Champs Elysées pour la création parisienne du concerto pour violon de MacMillan avec l'Ensemble Orchestral de Paris (Joseph Swensen), ou à l'Arsenal de Metz avec l'Orchestre National de Lorraine (Jacques Mercier). 

A l'occasion de son quarantième anniversaire, il donnera, par ailleurs, un concert exceptionnel de musique de chambre à la Salle Pleyel avec ses partenaires de toujours Yuri Bashmet, Anton Barachovsky, Andreï Gridchuk, Henri Demarquette et Alexander Buzlov. 

L'abondante discographie de Vadim Repin comprend un grand nombre d'enregistrements récompensés par la critique internationale des concerti pour violon des grands compositeurs russes Chostakovitch, Prokofiev et Tchaïkovski chez Warner Classics. Son premier enregistrement chez Deutsche Grammophon du concerto pour violon de Beethoven avec l'Orchestre Philharmonique de Vienne (sous la direction de Riccardo Muti) et de la Sonate à Kreutzer de Beethoven avec Martha Argerich, est d’ores et déjà unanimement applaudi par la presse et le public. Est sorti en Mai 2009, toujours chez DG, un disque Brahms avec le concerto pour violon et le double concerto avec le violoncelliste Truls Mörk, l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig sous la direction de Riccardo Chailly. Le London Sunday Times a écrit : «Il est difficile de se souvenir de récents enregistrements de ces si belles œuvres qui regroupent à la fois la splendeur du son et une si profonde musicalité. Superbe». Il a également enregistré les trios de Tchaïkovsky et Rachmaninov avec Mischa Maisky et Lang Lang qui a reçu la récompense de Echo Classic. Son tout dernier album comprenant des œuvres de Grieg, Janacek et César Franck avec son compatriote Nikolaï Lugansky a remporté en 2011 le « BBC Music Award » et le « Edison Award ».

En Février 2010, Les Victoires de la Musique lui consacrent une Victoire d'Honneur. En Décembre de la même année, il est nommé Chevalier des Arts et des Lettres.

Vadim Repin joue sur le Guarneri Del Gesù « Bonjour » de 1743.